Articles avec le tag ‘présentation’

Histoire d’un Summer of Code

Summer of Code 2010
Pour ceux qui ne le savent pas, voici en résumé ce qu’est un Summer of Code. Google propose, depuis 2005, à des étudiants du monde entier (sauf pays sous embargo), de travailler pendant les grandes vacances sur des logiciels libres. Ce programme connait un grand succès, autant du coté étudiant que du coté des différents logiciels.

Pour l’étudiant, l’intérêt de la chose est multiple. Le programme met le pied à l’étrier dans le monde du logiciel libre, rapporte une grosse expérience, de grosses compétences, des contacts, et accessoirement un petit paquet de cash.

Pour les différents logiciels (des organisations dans le langage Google), le Summer of Code apporte du sang frais, des nouvelles idées, et un gros morceau de code pour le logiciel.

Je vais donc, vous l’avez compris, réaliser bientôt un Summer of Code. Pourquoi ? Et bien, outre les éléments que j’ai mentionné au dessus, j’avais envie d’apporter ma pierre à l’édifice du logiciel libre. C’est également pour moi une sorte d’épreuve du feu pour mes compétences en informatique. Si j’arrive jusqu’au bout, je sais que je serai capable de beaucoup de chose en programmation. Car il ne faut pas se leurrer, un SOC, c’est un très gros projet. À l’heure actuelle, rien ne me prouve que j’y arriverai. Mais j’y vais quand même :p

La mascotte de Gimp

Le projet que j’ai proposé est de créer un nouvel outil de déformation d’image pour le logiciel de dessin 2D The Gimp. C’est un des logiciels phare du monde du libre et il est utilisé par un bon paquet de personnes.

Mon outil sera basé sur une publication de l’université de Tel-Aviv publié au Siggraph 2008. L’article se nomme « Green Coordinates », et décrit un nouveau système de coordonnées qui permet de réaliser des déformations grâce a des cages, dans un espace à N dimensions. La méthode à ceci d’intéressant quelle permet de préserver au maximum les formes des objets déformés.

La publication est très technique, c’est des maths qui tachent. Je remercie au passage les enseignants chercheurs qui m’ont aidé à la compréhension de la chose et à la conversion en une méthode applicable à la 2D.

Un exemple de déformation par cage

Mon outil aura plus ou moins le comportement suivant:

  1. l’utilisateur a une image complète ou une sélection à déformer
  2. l’utilisateur trace une cage autour de la zone a déformer (un polygone fermé)
  3. l’utilisateur déforme la cage, l’image est déformé au mieux

Alors comme ça, ça peut paraitre un poil abstrait, mais j’ai sous la main une vidéo qui devrait être plus explicite. Cette vidéo présente des déformations par cage, mais elles ont sous le capot des méthodes différentes de la mienne. Les déformations seront donc un peu différentes, mais le principe reste similaire.

Voilà, je termine cet article avec le document qui ma servi de support pour la réunion technique avec les développeurs de Gimp. Il reprend ce que je viens de décrire, mais en allant bien plus dans les détails du fonctionnement de l’algorithme. Par contre, il est en anglais  (haha).

Hello world !

Ainsi commence ce blog.

Ce blog démarre avec l’envie de partager et de communiquer avec le grand monde qui nous entoure. De partager tout un tas de choses, de la technique, des moments, des projets, …

Pour ma part, cette envie est encore naissante. C’est ma première expérience dans l’écriture, je ne sais pas bien où cela va me mener.

Ce blog démarre alors que je vais réaliser dans quelques semaines un Google Summer of Code, dont je reparlerai bientôt.

Ce blog sera également l’occasion pour moi de présenter des projets que je réalise, et des techniques que je découvre au cours de mes activités.

Let’s roll !