Articles avec le tag ‘bootstrap’

NAS Synology : go root n00b!! (et faites un truc utile tant qu’à faire)

J’ai fini par craquer, et je me suis acheté un nouveau jouet : un NAS Synology DS411j \o/
Voilà la bête (la photo est plus moche que toutes celles que vous trouverez sur le net mais c’est moi qu’a fait!) :
DS411j

Bref. Tout ça pour dire que je suis vraiment pas déçu de l’engin. Silencieux (ou pourrait dormir à coté je pense), compact pour un 4 baies, et surtout niveau fonctionnalités, c’est un festival. Voici donc un premier article dédié au DS411j, sachant que bien sûr tout ce que je dis dois s’appliquer à n’importe quel NAS Synology à priori. Il y en aura surement d’autres, au fur et à mesure que je casserai bidouillerai des trucs. Dans cet article :
– accès root en SSH au NAS
– installation d’un gestionnaire de paquets : ipkg
– utilisation de base d’ipkg et exemple d’installation de quelques logiciels

Accès root en SSH :

Pour commencer, il faut activer le SSH dans le panneau de configuration du NAS. Ca se passe dans Panneau de configuration -> Terminal, cochez la case « Activer le service SSH ». Le SSH sera alors actif pour l’utilisateur « admin » (celui créé à l’initialisation du NAS) et pour l’utilisateur « root ». Le mot de passe de root est le même que celui que vous avez mis pour admin. Il est sans doute possible d’utiliser le SSH avec d’autres utilisateurs, mais j’ai pas tout compris à la gestion des utilisateurs encore, donc pour le moment ça sera root. De toutes façons, on en a besoin pour la suite.
C’est tout, le SSH est activé.

Installation d’un gestionnaire de paquets : ipkg

Le seul manque que j’ai remarqué pour le moment est l’absence d’un gestionnaire de paquet installé de base. Mais comme il est possible (et pas trop compliqué) d’en mettre un, pour les quelques geek qui s’en serviront, c’est pas très gênant.
Apparemment, le gestionnaire de paquets « officiel » de Synology est ipkg. Son utilisation ressemble beaucoup à l’apt-get de Debian. Il est peut-être possible d’en installer un autre, mais ça doit être un peu (beaucoup?) plus compliqué. Le processus d’installation d’ipkg est donné sur le wiki de Synology, mais je vous en fait une version française.
– Vérifiez quel type de CPU est installé sur votre NAS : ici
– Connectez vous en SSH (utilisateur root) à votre NAS
– Téléchargez le bootstrap (script d’installation d’ipkg) qui correspond à votre CPU : ici. Conseil, faites le avec wget. Par exemple, pour le DS411j :

wget http://ipkg.nslu2-linux.org/feeds/optware/cs08q1armel/cross/unst
able/syno-mvkw-bootstrap_1.2-7_arm.xsh

– Exécutez le script que vous venez de télécharger. Exemple, pour les CPU de type ARM :

sh syno-mvkw-bootstrap_1.2-7_arm.xsh

– Enjoy !

Utilisation de base d’ipkg et exemple d’installation de quelques logiciels

2 commandes de base, qui sont les mêmes que pour apt-get :
– Mise à jour de la table répertoriant les paquets disponibles :

ipkg update

– Mise à jour de tous les paquets ipkg installés sur votre NAS dans leur dernière version
Et pour installer un paquet, c’est encore comme apt-get :

ipkg install <nom du paquet>

Deux exemples :
– Parce que ça peut servir ^^ (ça aurait pu y être de base d’ailleurs…) :

ipkg install man

– Parce que vi c’est bien, et vim c’est mieux :

ipkg install vim

Conclusion (provisoire!)

Le premier truc qui me vient à l’esprit : franchement, il est bien cool ce NAS. Si vous hésitez entre plusieurs marques, je recommande donc sans aucune hésitation Synology (après le modèle à vous de voir ce dont vous avez besoin, les fonctionnalités sont globalement les mêmes sur tous). Et la suite est plus que prometteuse ! To be continued !